Comment clarifier de la graisse de porc pour la savonnerie maison ?

Idée de départ : Dans le livre Je crée mes savons au naturel de Léanne & Sylvain Chevallier, il est expliqué que la graisse animal peut être tout à fait utilisée dans la savonnerie maison à froid. La graisse de canard et d'oie sont particulièrement adoucissantes. Celles d'autruche et d'émeu ont même des propriétés cosmétiques thérapeutiques. Et ici j'ai voulu utiliser de la graisse de porc, car les graisses de boeuf et de porc sont réputées pour leur effet décapant, très utile pour la lessive. Et oui vous l'avez compris je cherche à faire prochainement un savon pour la lessive, et pourquoi pas même pour la vaisselle à base de graisse de porc.


Pour cela, j'ai donc cherché au monoprix du saindoux et je n'en ai pas trouvé. Quelques jours plus tard, sur le marché, j'en trouve... en version luxe ! Plus de 30€ le kilo ! C'est que ce n'est pas du lard habituel, c'et du gras de porc noir, à la graisse rose et au goût particulièrement fin parait-il. Je vous avoue, pour du savon, c'est pas comme si j'allais le manger... Sur le coup je suis convaincue par ce beau gras de porc mais pas par son prix. Et puis zut, c'est pas grave, vas, pour une première fois, ce sera avec du gras de luxe... !


INGRÉDIENTS (pour 300g de graisse) :
- 300g de graisse de porc
- de l'eau (précisé ci-après)
- environ 50 ml de vinaigre d'alcool (pour désodoriser)
- 1 clou de girofle
- 2 feuilles de laurier
- 1 bonne cuillère de gros sel 


MODE OPÉRATOIRE :
 1/ Sur mon plan de travail, je prépare tout ce dont j'ai besoin : le gras de porc (évidemment), une casserole, du laurier, des clous de girofle, du vinaigre et du gros sel :
2/ Et c'est parti pour le découpage en petits morceaux... Par ici mon cochon ! Effectivement le gras de porc noir a une superbe couleur rosée. Mmh, c'est gras sur les mains, j'adore ! Ça tombait à pic, j'avais les mains sèches ;)
3/ Si vous avez un hachoir électrique, n'hésitez pas à vous en servir. Personnellement je n'en ai pas alors je découpe mon bout de gras en morceaux plus ou moins petits au couteau. Après quelques minutes dans l'eau, un bon coup de mixeur et voilà ! 
4/ Bon voilà, après avoir tout découpé, et enlevé la croûte et la viande, je me retrouve avec 270g sur 300.
5/ A présent, je mets mon gras découpé dans une casserole et couvre le gras d'eau pour l'immerger :
6/ ensuite je rajoute un clou de girofle, et deux feuilles de laurier :
7/ Puis 50 ml de vinaigre d'alcool 
8/ Et une cuillère de gros sel :
9/ A présent, je porte à ébullition mon mélange :
10/ Après quelques minutes, je sors du feu ma casserole pour mixer le gras de porc.
11/ Maintenant que c'est bien mixé, je remets ma casserole sur le feu, je porte à ébullition et ensuite je laisse 30 minutes à mijoter sur feu moyen.
Ça y est, c'est prêt !
12/ Maintenant que c'est prêt, je verse dans un récipient en filtrant à l'aide d'une passoire :
13/ Après filtrage, j'obtiens ceci :
A présent je vais mettre mon récipient au réfrigérateur jusqu'à complet refroidissement pour désolidariser le gras, devenu solide, et l'eau.

14/ Et 48h après... Le gras a suffisamment solidifié ! Restera plus qu'à le rincer un coup sous l'eau bien froide (pour éviter de faire fondre le gras), et à l'utiliser pour faire du savon par exemple :)


Commentaires

  1. génial!! c'est vrai que je ne connaissais pas du tout... J'ai hâte de voir ce que tu vas faire avec.

    RépondreSupprimer
  2. Anne, je suis impressionnée...Tu pousses l'expérience "fait maison" vraiment très loin...A vrai dire, je n'ai aucune idée de ce que tu pourrais faire avec ce bout de gras!
    Je suis impatiente de voir la suite...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour anonyme :)
    En fait j'avais lu dans le livre de Léanne Chevallier que la graisse de porc et de boeuf étaient très bien dans les savons de lessive, c'est pour ça que j'avais envie de tester.

    RépondreSupprimer
  4. et alors, tu as tenté le savon ?
    j'ai lu aussi ce livre et tu as répondu à quelques interogations sur comment clarifier la graisse de porc
    merci

    RépondreSupprimer
  5. de rien :) Non, je n'ai pas encore tenté le savon, là je suis plus dans les crèmes et compagnie en ce moment :) Bientôt, bientôt !

    RépondreSupprimer
  6. J'avais vu ça chez le Japonaises mais je n'avais pas encore eu le temps de me pencher sur la fabrication de Saindoux. Merci pour ton fabuleux tuto.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces explications très interressantes ! J'ai suivi les indications et j'ai obtenu un magnifique saindoux très aisément. Le voilà déjà transformé en savon ! Encore MERCI !

    RépondreSupprimer
  8. Merci Kafée :)
    super "anonyme" :) Moi j'ai du jeter ce saindoux, un ami qui fait du saindoux quand il "fait le cochon" m'a expliqué qu'il faut au moins 1kg de gras pour que ça marche, sinon avec une si petite quantité, ça le cuit et ce n'est plus bon... Et là apparemment mon "bout de gras" était cuit ! Alors comment il est ce savon ? L'ami en question m'a passé 500g de son bon saindoux, j'aimerais bien en faire un savon de vaisselle, dès que j'en aurais le temps et l'envie :)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour a toutes et tous,
    Votre expérience ma fort intéressé c est pourquoi j ai récupéré la grasse du cochon que je vient d abattre pour en faire du savon. d'habitude je jette la graisse ( +- 40kg ) mais cette fois je tente de la clarifier pour ne plus la gaspiller. Je vous tient au jus pour la suite mais je crois que j en ai pour un ou deux jours.

    RépondreSupprimer
  10. Waouw ! 40 kilos ? Dis-donc, ça peut en faire du savon ça ! ;)
    Bon mon expérience n'a pas été très fructueuse vu que j'ai du jeter mon gras. Vu la petite quantité, il a cuit. Mais avec de telles quantités pas de souci à priori, mais bon courage, pfiou 40 kg ! 2 jours !
    Bonne clarifications alors !
    Merci de votre commentaire Eric :) et tenez moi au jus comme vous dites !

    RépondreSupprimer
  11. Pour la séparation j utilise une lessiveuse en cuivre chauffée au bois. J ai cuit la peau ,les os et les graisses ( sauf 20kg ,parce que plus de place) ensemble avec 40 l d eau de pluie. Après une après midi de cuisson comme les blocs de graisse n ont pas fondu ,j ai passe le mixer ce qui ma fait de la soupe. Ce matin,j avais toujours de la soupe mais elle avait fige. Un peu découragé j ai rallumé le feu et chauffer la mixture.Apres 3 h l huile et l eau ont commence a se separer .
    Pour l instant j en suis la ,ca chauffe toujours ....

    RépondreSupprimer
  12. ah mince ! En même temps Eric, d'après le bouquin où j'avais vu cette méthode, je me souviens que c'était en mettant l'ensemble au frigo ensuite que le gras se solidifiait et donc qu'il y avait une nette séparation entre le gras et l'eau.

    RépondreSupprimer
  13. Ça progresse,toute la graisse a été fondue, il faut encore la séparer de l eau. J ai tout versé dans des sceaux .Pour un premier essai je me suis contenté d en séparer 20 kg. Sur ces 20kg je suis occupé a en purifier 2kg avec de l eau de pluie et du sel pour atténuer l odeur de rôti . Tout cela prend quand même beaucoup de temps et d énergie. Je ne suis pas sur que ce soit très intéressant de produire son saindoux d autant que je n ai toujours pas encore de savon.

    "...d'après le bouquin où j'avais vu cette méthode, je me souviens que c'était en mettant l'ensemble au frigo ensuite que le gras se solidifiait et donc qu'il y avait une nette séparation entre le gras et l'eau..." C est cette technique que j utilise sauf que je profite de la fraicheur nocturne ( réchauffement climatique oblige) pour figer la graisse. C est en partie pour cela qu il me faut autant de temps entre chaque cuisson.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Eric ! Oula effectivement beaucoup de temps et d'énergie pour du saindoux ! Ca m'interpelle quand même. Le père de mon petit ami "fait le cochon" tous les ans et fait son saindoux notamment, et ça ne lui prend pas plus de 36 heures d'affilée, coupe des morceaux comprise. Je lui demanderai comment il procède. Il s'était d'ailleurs un peu moqué de moi et de cette méthode que j'avais trouvé dans le livre de Léanne Chevallier quand je lui ai montré mon morceau de gras au frigo (toute fière) ! Dès que j'ai sa méthode, je vous en fais part !

    RépondreSupprimer
  15. Je crois que ma grosse erreur est d avoir cuit la peau,les os et la tête avec la graisse. A l avenir j'éviterai.
    Ce qui me prends aussi beaucoup de temps est que j ai cuit la graisse avec de l eau a plusieurs reprises pour enlever l odeur de viande cuite. Cela fait chaque fois c est 30-40 l d eau a chauffer puis il faut laisser la graisse figer avant d évacuer l eau sale.
    Hier soir j ai fait un essai de savon recette: 20 gr huile d'amande,80gr huile de ricin, 100gr graisse de palme,500 gr graisse de porc. Ça donne un savon un peu mou ,pas facile a démouler. Peut être la cure lui sera t elle salutaire . Sinon pas d odeur particulière. Ce soir je ferai un essai 100% graisse de porc.
    Si par bonheur vous obtenez une technique plus simple pour faire le saindoux je vous en serai très reconnaissant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suite et fin,

      Le savon est super a tout point de vue (cremeux,lave sans decapper,barre bien
      ferme et qui ne fond pas trop vite ) ,sauf un : il sent la viande cuite lors de
      l utilisation. Apres rincage cette odeur disparait.
      Dommage que l on ne trouve plus de saindoux purifie dans le commerce (en Belgique) .

      Il reste plus qu a trouver comment desodoriser le saindoux fait maison.
      Merci pour ce blog.

      Supprimer
  16. Bonjour Eric,

    De quelle recette de savon parlez-vous ici ? Celle 100%porc ou celle avec ricin, amande, et palme ?
    J'ai l'intention de faire un savon pour la vaisselle un de ces quatre. Je pensais faire 100% saindoux mais Léanne Chevallier m'a conseillée d'y rajouter un peu d'huile de coco pour plus de mousse :) Du coup je retiens l'astuce pour cette recette.
    Je suis désolée, j'ai oublié de demander au papa de mon homme comment il fait son saindoux, je me souviens que vous me l'aviez demandé. Je le vois dans 10 jours, je lui demanderai. Je viens de sentir son saindoux, parfaitement blanc, celui qu'il m'a donné pour faire mes savons, et je trouve qu'il a une odeur aussi. J'espère que ça partira lors de la saponification ! Merci pour vos appréciations personnelles :)

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Anne,

    J ai essaye avec d autres huiles et du 100% saindoux. Dans les deux cas l odeur est
    toujours tres marquee . Il doit y avoir moyen de purifier cete graisse. Mais je ne
    sais pas comment faire. Mais d apres ce que j ai pu apprendre ,c est qu il faut bien
    ecarter les viandes et peaux . D un autre cote il est egalement possible que je n ai
    pas utilise les bonnes graisses. Je serai tente de dire que la "bonne" graisse est
    la graisse dur que l on trouve cote ventre le long des reins de la carcasse. Mais
    comme je l utilise pour les mesanges ce serait dommage de les en priver.
    Les huiles essentieles n ont pas resolu le probleme. Finalement je me suis resolu
    a jeter les 3 kg de savon produit avec mon saindoux.
    Pour ce qui est de la mousse, l huile de coco et l huile de ricin sont tres satisfesantes. Mais il ne faut pas faire une fixation sur les bulles , mes savons
    qui ont le plus de succes sont ceux qui sentent bon ( surtout le miel qui donne une
    odeur de caramel et de miel),qui ne fondent pas trop vite et qui sont bien cremeux.
    Mes clients et juges sont mon epouse et mes fils (tres exigeant).
    Au sujet du savon de vaisselle, il est peut etre preferable de faire un savon
    liquide avec de la soude potassique.

    RépondreSupprimer
  18. alors Eric, j'ai demandé au papa de mon petit ami pour le saindoux. Lui ce qu'il fait, il récupère toute la graisse de porc (mais pas la couenne), il la hache très finement au hachoir et ensuite il met ses kilos de graisses "à la marmite" et il laisse mijoter sur un feu doux assez longtemps pour que la graisse se mette à fondre sans cuire (apparemment c'est l'odeur de la graisse cuite qui est immonde). Il écume le dessus au fur et à mesure pour récupérer le gras de mauvaise qualité et autres éventuels déchets. Au fond, il y a la viande. Quand tout a bien fondu, il laisse refroidir dehors. Puis il enlève la viande qui est restée collée au fond facilement à l'aide d'une cuillère. Le saindoux est bien lisse est bien blanc. Pour lui, rajouter de l'eau ne sert à rien. Idem pour le vinaigre. Juste faire fondre la graisse suffit. Le saindoux a son odeur propre qu'il ne cherche pas spécialement à masquer. Et effectivement, j'ai fait du savon avec ce saindoux (http://macosmetodeco.blogspot.fr/2012/03/green-pig-savon-aux-saindoux-et-coprah.html) et malgré les huiles essentielles, il a une légère odeur quand je lave la vaisselle avec à l'eau chaude. Mais rien de vraiment gênant. Et bien sur ça ne se sent pas sur la vaisselle.

    RépondreSupprimer
  19. intéressant ton tuto .
    moi j'ai récupérer de la graisse de porc chez ma tatie , (elle venait de tuer le cochon ..) je me suis dit que sa serait l'occasion de tester en savonnerie, car avant je ne voulais pas utiliser de saindoux , je me méfie des produits du commerces de ce genre.
    Du coup arrivé chez moi je fais des recherches et tombe sur ton article ...
    mais moi ma graisse elle est sous forme de beurre . est ce que je dois la clarifié d'après toi ?
    et elle ne sent pas beaucoup la viande ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Cricri ! C'est super ça :) a priori ta tante l'a déjà clarifiée si elle est déjà sous forme de beurre, c'est super. Ce que tu peux faire juste, c'est le faire fondre pour enlever les éventuels dépôts de viande ;) Bon savon au saindoux !

      Supprimer
  20. Je viens de découvrir avec grand intérêt votre article. J'ai récupéré du gras mais un gras spécial pour savon d'après le boucher. On ne peut pas utiliser tout le gras mais celui d'une partie très épaisse qu'il peu couper sans viande. dans mon gras il n'y a pas de viande ou "déchet"
    J'ai une voisine mamie italienne de +80 ans qui fait du savon par 7 kg de gras de porc, 7 litres d'eau et 1 kg de soude qui lui sert essentiellement pour la lessive. Elle ne m'a jamais parlé de clarification du gras. Du coup je ne sais plus quoi faire ! Marie-Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie-Laure,
      Dans ton cas, s'il n'y a aucun déchet de viande, tu peux simplement faire fondre ton gras sans :) pas besoin de clarification, là c'est vraiment parce qu'il restait de la viande. Bon savon !!! et à bientôt

      Supprimer
  21. Bonjour, je viens de découvrir avec un grand intérêt cette page!
    Petite précision sur le saindoux: il se fabrique avec le gras mou (principalement les pannes) et non avec le gras dur (bardière) qui se trouve sous la peaux (couenne) du porc.
    Bien entendu cela fonctionne tout de même mais le rendement graisse/saindoux est très mauvais.
    Je suis charcutier, je sais faire du saindoux, mais comment le désodoriser?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés